Extraits sonores et visuels  

Django

d'Etienne Comar

 

 

 

 

Cette oeuvre donne à voir et à entendre. Plus que l'histoire de Django Reinhardt pendant la seconde guerre mondiale, c'est aussi tout l'univers du Jazz manouche qui est mis en avant. Cet extrait montre l'équilibre essentiel à trouver entre la description, la voice-over et la musique dont les mélodies sont des dialogues à part entière.

The Search

de Michel Hazanavicius

 

 

 

 

Cette première scène, d’une violence inouïe et d'une cruelle réalité, provoque l'effroi.

 Entre le 'film dans le film' (un soldat russe capte au caméscope l'impensable en Tchétchénie), les injonctions, les cris de terreur, les prières, les coups de feu,...comment s'immiscer dans l'oeuvre? Trouver le ton juste pour la description et les voice-over afin d'accompagner la puissance dramatique.

 

Présumé Coupable

de Vincent Garenq

 

 

 

 

 

Dans cet extrait, les codes cinématographiques permettent de transcender le temps et l'espace. L'audiodescription se doit de transmettre la même illusion. L'emploi des 2 voix participent pleinement à la construction mentale.

.

Perfect Mothers

de Anne Fontaine

 

 

 

 

Ce film entraîne le spectateur en Australie, ce pays de contrastes où les paysages oscillent entre étendues paradisiaques et déferlement de la nature. Les personnages, ballotés entre douceur et force, entre résistance et abandon, progressent en parallèle et au sein de cette nature. Ce court extrait permet de suivre l'un d'eux à travers trois de ces payasages très différents.

 

 

Excalibur, l'épée magique

de Frederick du Chau, Kirk de Micco, William Schifrin

 

 

 


Ce film d’animation s’adresse à un public d’enfants non-voyants. L’enjeu est de trouver le style d’écriture et le ton appropriés à cette tranche d’âge.

.